La saga Lamborghini : le début de l’aventure

Lamborghini-350-GT

Les premières voitures d’exception qui ont forgé le mythe Lamborghini !

C’est en 1962 que débute l’aventure Lamborghini, à Sant’Agata près de Modène. Ferrucio Lamborghini, alors troisième constructeur de tracteurs de la péninsule derrière Fiat et Fergusson, est un amateur de voiture de prestige.

Son garage héberge ainsi des Alfa Romeo, Lancia, Maserati, Mercedes et une Ferrari. Un jour, il rencontre Enzo Ferrari auquel il fait part de ses problèmes d’embrayage. Celui-ci ne voulant rien admettre, Ferrucio sort de son entrevue décidé à construire sa propre voiture.
Pour cela, il s’offre à prix d’or les meilleurs ingénieurs : Dallara pour le châssis, Bizzarini pour le moteur et fait appel à Bertone pour le design. L’objectif est d’atteindre la perfection mécanique. Elle passera par un V12 de 3500 cm3 et des carrosseries à couper le souffle.

La Lamborghini 350 GT

Après un premier prototype, la 350 GTV, Lamborghini commercialise dès 1964 la 350 GT. Le succès est quasi immédiat, la production s’élevant à 200 voitures par an. Les célébrités roulent ainsi en Lamborghini que ce soit le shah d’Iran, le roi Fayçal d’Arabie ou Johnny Hallyday !

La Miura : un modèle d’exception

Dès 1968, Lamborghini commercialise une voiture hors normes : la Miura. Il s’agit de la première voiture de route à moteur central construite en série (si l’on excepte des productions artisanales type Ginetta G12). Elle est à l’origine d’une série de  » monstres sacrés  » qui auront toujours pour mission d’évoluer autour des 300 km/h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *