La saga Lamborghini : des années difficiles

Après des débuts tonitruants, les années 70 et 80 sont difficiles à passer… Si l’histoire de Lamborghini est riche en modèles d’exceptions, elle l’est également en terme de rebondissements. Cette marque aura subi maintes péripéties avant de devenir la propriété de Audi depuis 1998.

Flash back…

Ferrucio Lamborghini vend 51% de son capital en 1973 à un investisseur suisse avant de se désengager totalement l’année suivante. Lamborghini se heurte alors à des problèmes de trésorerie plus que de mévente. Il est vrai aussi que la Countach nécessitera près de deux ans de mise au point après avoir été présentée au salon de Genève 1971. Deux français rachètent l’entreprise en 1980 suite à son dépôt de bilan avant de la vendre à Chrylser en avril 1987, qui la cédera en 94 à Megatech, un groupe indonésien.

Lamborghini et la formule 1 :

C’est sous l’ère de Chrysler que Lamborghini tente une aventure en F1 d’abord avec l’écurie Larrousse en 1989 puis avec Lotus. En 1991, Lamborghini aura même sa propre écurie (châssis et moteur) sous le nom du  » Modena Team « . Lamborghini se retira rapidement faute de résultats probants. Pendant ce temps, les V10 de la Dodge Viper (propriété de Chrysler) seront passés dans les ateliers de Sant’Agata pour accroître leur rendement. En 2004, un second modèle, plus accessible que la Murciélago et concurrent de la Ferrari Modena, a été commercialisé.
Aujourd’hui, l’avenir de la firme semble assuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *